Critique cinéma : Lourdes

Lourdes est le nouveau film de Jessica Hausner (Hôtel, Lovely Rita) sortit le 27 juillet 2011.

Jessica Hausner a obtenu le prix FIPRESCI à Mostra de Venise 2009 pour Lourdes ainsi que le prix Signis du Jury Œcuménique.

Synopsis : Christine a passé la majeure partie de sa vie immobilisée dans un fauteuil roulant. Elle se rend à Lourdes, site de pèlerinage légendaire au cœur des Pyrénées, afin de sortir de son isolement. Elle se réveille un matin apparemment guérie par un miracle. Le leader du groupe de pèlerinage, un séduisant membre de l’ordre de Malte commence à s’intéresser à elle. Alors que sa guérison suscite jalousie et admiration, Christine tente de profiter de sa nouvelle chance.

Casting :  Sylvie Testud, Léa Seydoux, Bruno Todeschini, Elina Löwensohn, Gilette Barbier

Dans ce film Sylvie Testud endosse le rôle d’une jeune femme paralysée sur son fauteuil par une sclérose en plaques. Cette jeune femme enchaîne les pèlerinages pour se sortir de sa solitude. Lors d’un séjour à Lourdes le miracle tant attendu se produit… elle se lève et marche.

Un film assez touchant et pas du tout basé sur la religion. Je pensais qu’on aurait le droit à des sermons, à des « c’est grâce à Dieu » mais rien de tout ça. Le film reste juste, clair, réaliste et accessible.

L’histoire cette jeune femme pourrait être « vraie », dans le sens où on nous explique clairement que dans certaines maladies parfois il arrive des miracles mais qui ne durent pas forcement. C’est assez étrange d’exposer un film sur des miracles tout en laissant le doute sur la réelle nature de ce miracle.

J’ai cherché un peu et en fait seulement 66 guérisons ont été considérées comme des miracles depuis 1900 par le Bureau Médical des Sanctuaires. Bien souvent ce sont juste de miraculeuses rémissions.

Lourdes n’est pas un film sur la religion, c’est un film sur l’espoir, la force, l’envie sans grandes dérives vers des idées folles et irréelles. On se pose les mêmes questions que les personnages, « est-ce un miracle, va t’il durer, si il ne dure pas est-ce que c’est à cause de Dieu? »

Sylvie Testud joue à merveille, accompagnée de Léa Seydoux pas forcement au meilleur de sa forme mais l’ensemble donne plutôt un bon résultat.

Un bon moyen aussi de faire un tour à Lourdes qui apparaît parfois comme une grosse foire à la chrétienté avec des tonnes de goodies de la vierge. Entre lieu commercial et lieu de miracle.

Lourdes touche fortement, surtout si on arrive à se mettre à la place de la jeune fille. Un film avec un ton juste et un placement par rapport avec la religion qui est plutôt agréable.

Je ne m’attendais pas à être autant touchée par se film et du coup je vous le conseille par contre il ne faut pas avoir peur des blancs et de la lenteur des scènes.

Ma note : 8/10 doux et touchant

Public: Tout public

Bande Annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.