[Critique Cinéma] Elysium de Neill Blomkamp

Elysium est le nouveau film futuriste de Neill Blomkamp (District 9… et bientôt District 10 !) qui sort le 14 août 2013.

Synopsis : En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale créée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de se propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses – s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.

Casting : Matt Damon, Jodie Foster, Sharlto Copley, Alice Braga, Diego Luna, William Fichtner, Faran Tahir

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Le retour du duo étincelant Neill Blomkamp / Sharlto Copley, une collaboration qui nous avait déjà fait rêver avec le splendide District 9.

Ce coup ci Copley laisse le premier rôle à Matt Damon, un rôle de combattant, de survivant qui ne pense qu’à lui mais qui va quand même faire de grandes choses !

Une Dystopie, encore une comme je les aime. Les méchants riches sont dans l’espace et vivent un bonheur total pendant que les pauvres sont sur Terre et se battent à chaque instant pour rester en vie.

L’univers du film mélange pauvreté, avec des images qui rappellent un peu District 9 (sauf que ce sont des humains et non des crevettes), et un mélange de richesse, tout propre qui fait largement penser au raté Oblivion de cette année. On a aussi un gros aspect technologie avec le style très cyberpunk de l’univers avec entre autre les extensions mécaniques pour humains…

Le film présente aussi un aspect politique, oui c’est une sorte de blockbuster réfléchi, avec le personnage incarné par Jodie Foster. Comme dans District 9,  Neill Blomkamp nous ressort le sujet des disparités entre ceux qui n’ont plus rien et ceux qui ont tout. Un sujet qui lui tient à coeur et qu’il nous resservira probablement encore longtemps, car bien sûr il reste un sujet d’actualité.

Ce que j’ai pas mal aimé dans ce film c’est que le héros (Matt) est avant tout un mec qui pense à sa gueule. Ce n’est pas complètement un anti-héros car on sent qu’il a un bon fond mais c’est de la survie avant tout.

Les acteurs sont vraiment très bons dans le film, j’ai un peu bloqué sur la voix de Copley qui est parfois un peu incompréhensible. L’ensemble est vraiment très bon.

Côté scénario j’ai trouvé quelques incohérences, mais j’irai le voir une seconde fois histoire de voir si je n’avais pas raté un détail.

Le film nous emporte très vite, mais je trouve qu’il manque un peu de développement. On aimerait en voir beaucoup plus, même dépasser largement les 2h. J’ai l’impression d’être un peu restée sur ma fin, surtout que le final n’est pas extraordinaire. J’espère une jolie version director’s cut !

Elysium, répond aux attentes que j’avais. Ce film prouve encore que le duo Neill Blomkamp / Sharlto Copley est génial et du coup on est d’autant plus impatient que la suite arrive.

Ma note : 8,5 /10

A propos de l'auteur

Cinéphile skyzo aimant le niaiseux, les blockbusters et le cinéma indépendant américain. Nolife et généalogiste à ses heures perdues

Articles similaires

3 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.